mercredi 31 décembre 2008

Stats

2008 a été moins bandante que 2007 : je n'ai eu que 125 orgasmes, chute vertigineuse par rapport à l'année précédente. J'ai dormi dans 5 lits différents et fait 10 transhumances. Je m'arrête là pour les statistiques de l'année qui va s'achever dans quelques heures.

Notre président va nous présenter ses vœux. Au niveau statistique il fait fort lui aussi: il y a plus de chômeurs maintenant qu'à son arrivée au pouvoir. Il clame haut et fort que ça n'est pas de sa faute, qu'il n'y est pour rien, que c'est la crise, mais, par exemple, il continue à encourager les heures supplémentaires lesquelles créent du chômage. On paie deux fois sur ce coup là, ce qui vient s'ajouter aux déficits qui sont partis en vrille. On paie aussi plusieurs fois pour la télévision: par la publicité, par la taxe et par les impôts. C'est nouveau, ça vient de sortir...La dette ne cesse de gonfler et ce n'est pas en s'étant augmenté de 147% qu'il va montrer aux français comment se serrer la ceinture. Mais il n'y est pour rien, c'est la crise...

Il va perdre ce soir son poste de sauveur du monde. Il va certainement se recentrer sur la France mais vu les résultats il devrait plutôt se trouver une place de chef suprême des Nations Unies , ou partir en vacances, ou se consacrer entièrement à sa vie conjugale car pour les français la vie s'est dégradée depuis qu'il nous préside: les choses iraient mieux s'il ne s'occupait pas de nous...

J'ai assez répandu de fiel sur le président: il me vaut mieux penser à d'autres sujets plus agréables pour finir l'année en beauté. Par exemple à ma petite fille qui m'enchante: elle est vive, dynamique, curieuse, belle aussi. Étant de parti pris, personne n'est obligé de me croire..

Je peux penser aussi à mes amis de fond, ceux que je connais depuis des années, ou évoquer ma famille qui, comme toutes les familles, connait des hauts et des bas, mais ne va pas si mal que cela, ou bien, encore, attendre la naissance d'un petit fils annoncé.

Il y a aussi ceux que j'ai croisé, dont je note parfois le bref passage dans mon agenda, ou bien mes fidèles du blog que je ne connais pas mais qui laissent parfois des petits commentaires qui sont autant de petits plaisirs.

J'ai finalement plein de raisons de me réjouir: 2008 se terminera bien et 2009 sera arrosée dignement cette nuit. Que demander de plus ?

Que le bonheur soit avec vous...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire