samedi 10 décembre 2011

Mon premier choix......

"François Bayrou est un réactionnaire parfumé." C'est du Mélanchon pas les torchons et les serviettes. François Bayrou est autant parfumé que Mélanchon est pétomane, c'est à dire outrancier jusque dans ses pets, et on peut dire que cette campagne électorale est bien partie: la politique va avoir des odeurs qu'on n'imaginait même pas au contraire de l'argent qui continue à nous gouverner, mais qui ne sent rien....

Je ne vais pas relater la guerre entre Lang et Montebourg, les remontrances d'Aubry à Montebourg, les soupçons sur la fédé du Pas de Calais, mais je sens qu'au train où vont les choses je vais finir par perdre le fil des conflits internes chez les socialistes. C'est embêtant, car j'ai vraiment envie de voter pour Hollande, mais je sais que la route va être longue encore, qu'ils finiront peut-être par m'avoir à l'usure à force de se chamailler et lassé, j'irai peut-être voir chez les autres si c'est plus calme et plus décidé à se rassembler pour sortir la France du merdier où le Nain l'a engluée....

Le problème c'est que si Bayrou me semble tout à fait dans la ligne des efforts que je préconise pour la question de la dette, pour ce qui est de l'ouverture sociétale, en particulier pour le mariage et l'adoption homosexuels, il reste très conservateur et donc, tant qu'il ne changera pas là dessus, je ne voterai jamais pour lui.

Je ne voterai pas non plus pour les écologistes plus proches d'une secte que d'un parti politique, peu nombreux, assoiffés de pouvoir et de places, étroits d'esprit et ingérables.

Plus à gauche, c'est hors de question. On entre dans le rêve éveillé de propositions qui n'ont rien à voir avec la réalité et le possible et leur arrivée au pouvoir conduirait à une société plus égalitaire, certes, mais tellement, tellement plus pauvre. Allez faire un tour à Cuba pour vous rendre compte....

Quand à me nanifier ou a me mariniser, vu tout le mal que j'en ai déjà dit....

Ce petit tour d'horizon me fait me rendre compte que hormis Hollande, je n'ai pas grand choix si je ne veux pas me fendre d'un petit bulletin blanc. Ça devrait le faire, mais calmos les testostéronés du PS, rentrez un peu vos égos, assagissez-vous et tout se passera bien....

3 commentaires:

  1. Comment ça il est conservateur dans le champ sociétal ?
    En tout cas, pour l'adoption par des homosexuels, il s'y est déclaré favorable.
    Pour le mariage, bah, il est en tout cas pour des unions civiles qui ouvrent droit à une large part de ce que permet l'actuel mariage. Or, c'est après tout là l'essentiel.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, tu as raison, il est moins conservateur que je l'affirme. http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/France/Francois-Bayrou-se-dit-contre-le-mariage-homosexuel-mais-pour-l-adoption-_EP_-2011-10-23-726690

    Pour le bout de chemin qui lui reste à franchir autant qu'il le parcoure enfin et qu'on n'en parle plus. Se retrouver en accord avec la mère Boutin, « un mariage, c’est l’union d’un homme et d’une femme », c'est rétro, c'est catho, c'est conservateur, et je ne voterai jamais pour lui dans ces conditions... Les royaumes qui nous entourent ont franchi le pas... Courage...

    RépondreSupprimer
  3. Je ne pense pas qu'il ait la même vue du mariage que Boutin. En revanche, le mariage a actuellement un statut juridique et des avantages fiscaux destinés à favoriser l'émergence de la famille. Cela n'a rien d'une évidence quand il s'agit d'un couple homosexuel.
    Au fond, il faudrait laisser le mariage aux religions et l'union civile, sans distinction de sexe à l'État, puis prévoir une fiscalité spécifique pour la famille. Je pense que Bayrou n'est pas très loin de ce que je te dis.

    RépondreSupprimer