vendredi 19 juin 2020

Bluettes


Petit voyage à Paris pour voir ma fille. Ça faisait un moment qu'on ne s'était rencontrés, depuis le 4 mars. Le plaisir de se retrouver... Peu de monde dans les trains.

Je jette un œil sur l'Heure des pro.
Les débatteurs se demandent " peut-on vivre ensemble et cohabiter ?".  Le fait de devoir se poser la question indique le délabrement sociétal dans lequel on est arrivé.

Rioufol un peu plus tard déclare que "Fillon aurait dû devenir président de la République" si la procureure Éliane Houlette  n'avait pas subi des pressions comme elle le déclare. Une crapule à l'Elysée, et un mandat forcément chaotique  ça ne le dérange pas... J'offre une pince à linge à Yvan Rioufol, il pourra se la mettre sur le nez...

Quelques révélations sur Assa Traoré dont l'arrêt maladie  est qualifié d'étrange par le Causeur qui a enquêté et qui conclut qu'Assa  "a bénéficié de la générosité de l’État  pendant des années, avec le concours des Rothschild."
Un nouveau procès en vue pour diffamation ?  Où trouve-t-elle tout cet argent ?

Farida Chikh, effectivement infirmière, qui a jeté des pierres sur les forces de l'ordre déclare aujourd'hui qu'elle l'avait fait à l'insu de son plein gré. Elle a aussi porté plainte contre les forces de l'ordre à l'insu de son plein gré.

150 Français tirés au sort, formant la Convention citoyenne pour le climat, ont remis leurs conclusions, comme de ne travailler que 28 heures par semaine. C'est jouer petit, l'idéal aurait été de proposer la semaine de zéro heure.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire