lundi 24 novembre 2008

DAL

"Le DAL condamné à 12.000 euros d'amende pour les tentes de la rue de la Banque". "L'incroyable décision du tribunal de police contre le DAL ressemble furieusement à condamner les mal-logés à souffrir ou mourir en silence", estime le collectif Jeudi Noir pour le logement. "Au lieu de compter les tentes, (la ministre du Logement Christine) Boutin ferait mieux d'envoyer les policiers compter les bâtiments vides", suggère-t-il dans un communiqué.

Le prêtre qui œuvre au cabinet de Boutin dira peut-être une messe en faveur des plus riches

Aucun commentaire:

Publier un commentaire