mardi 4 novembre 2008

Pomme de terre

Celle là, qui est marrante : "Sheffield, Angleterre – Un vicaire clame être tombé sur une pomme de terre, laquelle se serait alors coincée dans son anus. L'incident serait survenu alors que l'homme accrochait des rideaux dans le plus simple appareil.

L’homme d’Eglise, la cinquantaine, a dit au personnel médical de l’hôpital général de Sheffield-Nord que l’accident n’était pas dû à un jeu sexuel. L’extraction de la pomme de terre a nécessité une opération chirurgicale.

L’infirmière Trudi Watson raconte : « Il m’a expliqué très sincèrement qu’il pendait des rideaux dans sa cuisine, nu, quand il est tombé de la table de la cuisine sur la pomme de terre. Il n’est pas question pour moi de commenter cette histoire. »

L’infirmière a révélé d’autres objets sortis de postérieurs humains comme un concombre, une poupée russe ou encore un œillet en fleur." ( Zigonet )

Comme je ne suis pas l'infirmière Trudi Waston, je me permets un petit commentaire : pendre ses rideaux nu, c'est au minimum s'exhiber à la fenêtre. Et manque de bol, cette foutue pomme de terre ( dont la malignité est proverbiale ) qui se trouve juste là quand il tombe....! Doux Jésus..!

Les jouets sexuels ont cet avantage qu'ils sont sécurisés: leur disparition dans un anus glouton est pratiquement impossible, même en glissant sur une table en accrochant des rideaux. Quand on a les bons outils, on fait du bien meilleur travail... Le vicaire devrait réfléchir à tout cela avant sa prochaine séance, et s'offrir du matériel digne de ce nom...

Pour terminer en restant un peu dans le sujet, continuant mes réflexions sur l'art, observons ce tableau accroché au musée d'Art Moderne dans les expositions permanentes. C'est le type même d'image que collectionnent les pédophiles dans leurs ordinateurs et pour lesquelles ils sont maintenant condamnés. Je n'ai pas relevé la date et l'auteur, mais ça doit tourner autour des années 1920. J'irai me renseigner. La notion d'abus sexuel a notoirement évolué depuis ces années là. Je ne sais pas si un peintre oserait exposer cela maintenant.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire