mardi 11 novembre 2008

Paquet fiscal

Le rétrécissement de l'économie se poursuit. J'avais ma fille, hier, et dans sa société le chiffre d'affaire est en chute libre ( - 40% ). D'où une vague de licenciements annoncés qui crée une ambiance à couper au couteau: qui va faire partie de la charrette? Elle n'est pas la seule dans ce cas et les pauvres intérimaires ont déjà fait les frais de tous les dégraissages possibles. Bref, la situation est grave.

Ceci dit, nous nous sommes posés la question de l'intérêt qu'il y avait d'encourager les heures supplémentaires par la défiscalisation ( payé par le contribuable) et d'indemniser en même temps les chômeurs induits par ces heures supplémentaires. Le paquet fiscal nous fait payer deux fois et le borné Sarkozy n'admettra jamais qu'il s'est trompé.

Bon, je ne suis pas trop inquiet pour ma fille: ses connaissances en mandarin, dans cette entreprise qui travaille avec la Chine, lui donnent un statut particulier: je ne vois pas des responsables se priver de ces capacités là qui ont déjà rendu beaucoup de services...

Le ciel est gris, mais il fait doux...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire