jeudi 17 décembre 2020

Consentement éclairé

 Macron a fini par attraper le covid. Ça ne m'étonne pas vu les quantités de gens qu'il croise tous les jours. Souhaitons lui un prompt rétablissement.  J'imagine que certains  vont ce réjouir  comme ces gauchistes qui sévissent sur France Inter, ou ces Insoumis dont plus rien ne peut nous étonner. 


Je suis entrain d'aller voir ma fille. Un petit voyage pour lui faire quelques bricolages. J'espère que ca sera terminé  en deux jours,  nous vivons en des temps où il n'est pas bon d'être loin de chez soi..


La blogosphère est éteinte . Quelques complotistes raoultiens exhibent encore leurs croyances sans nous faire savoir s'ils se feront vacciner ou pas.  Se faire vacciner reviendrait à  admettre pour eux qu'ils sont complices des laboratoires pharmaceutiques,  ces suppôts du capitalisme, et qu'ils s'écartent de la pureté du grand gourou interplanétaire  qui préconise son hydroxychloroquine qui ne coûte  rien. La diva marseillaise  ne s'est d'ailleurs pas exprimée sur le vaccin. J'attends ses oracles sur ce point..


A ce sujet, on fait fort, on est carrément jusqu'auboutiste. Vouloir recueillir le consentement éclairé  de chaque patient va singulièrement compliquer et ralentir le processus.  Qui est capable de lire et de comprendre les dizaines de pages des rapports d'essais de ces vaccins ? Éclairé jusqu'à quel point ? Ce n'est pas près de se terminer. Ils comptent vacciner un million de personnes en janvier, ce qui peut sembler beaucoup,  mais ça veut dire que pour en vacciner 48 millions, il faudra quatre ans. L'immunité collective ce n'est pas pour demain...
Ecrit dans le Tgv.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire