dimanche 29 avril 2007

Dette

Trouvé sur Wikipedia le graphique de la dette ramenée en pourcentage du PIB. J'ai ajouté en dessous la couleur politique des premiers ministres, "qui conduisaient la politique du gouvernement", de gauche (rose) ou de droite ( bleu ).

Raymond Barre laisse une dette à 20% du PIB en 1981. Elle enfle sous Maurois, Fabius, Chirac, Rocard, Cresson, Bérégovoy, jusqu'en 1993, mais de manière relativement modérée...

Et puis arrive Balladur en 1993. Gros emballement de la dette. Juppé n'arrange rien. Jospin maîtrise et commence même une décrue jusqu'en 2002.

Retour à la droite avec Raffarin, pâle gestionnaire, qui nous enfonce pour le coup...Pendant ce temps là Chirac a diminué l'impôt pour les plus riches. De Villepin, en vendant pas mal d'actifs ( France Télécom, les autoroutes, etc...) retrouve le sens de la décrue.

Voilà donc des faits. Jospin a été le plus brillant gestionnaire de toute cette période en dépit de ce qu'on veut laisser croire à droite.

Donc la gauche n'a pas à rougir de sa manière de gérer le pays. Au contraire, même, sachant que la gauche ne veut laisser personne à l'écart, veut diminuer les tensions sociales, aider ceux qui en ont le plus besoin et ainsi créer l'harmonie nécessaire pour une vie collective épanouie.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire