mardi 3 avril 2007

Fabuleux

Revu "le fabuleux destin d'Amélie Poulain". Ce film, plein de poésie, aurait mérité une récompense aux Oscars.

Des fabuleux destins il y en a plein d'autres, comme ceux du facteur Cheval ou du douanier Rousseau, tous deux du niveau de celui d'Amélie Poulain. On peut toujours contempler leurs rêves, ce que je n'ai jamais fait, n'étant jamais allé à Hauterives ou dans un musée qui exposât une toile du douanier. Peut-être que si finalement: il doit y bien y en avoir une ou deux au musée d'Orsay.

Autre fabuleux destin, celui du TGV qui me promet des voyages plus rapides quand j'irai dans l'est. Un nouveau record du monde vient d'être battu. Bravo!

Voilà. Il y a des soirs où on ne se sent pas si nul d'être français. Etre français, un fabuleux destin ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire