mercredi 11 avril 2007

Enfermé

Suite et fin de mon enduit à la chaux: je n'aurais pas eu le CAP de maçon avec un tel travail. Ca semble si facile quand on regarde les autres oeuvrer, mais on oublie toujours les années de pratique, les gestes professionnels, le savoir faire, bref, tout ce qu'on apprend avec le temps et la répétition. Tout savoir est le fruit d'un labeur et souvent de l'obstination. J'espère mieux faire la prochaine fois.

Demain suite du programme : des questions d'isolation. J'espère qu'on les résoudra allègrement.

C'est en tout cas une semaine où je me sens utile à quelque chose. Mon fils et sa copine étaient un peu à cran avec les problèmes que leur posent cette maison et la venue prochaine d'un bébé. J'en ai résolu quelques uns, même si je n'ai pas atteint les performances d'un professionnel. Du coup, leur moral est meilleur.

J'ai vu le bébé bouger dans le ventre de ma bru: je me demande toujours comment il peut rester ainsi, la tête en bas dans si peu de place. Ca doit laisser des traces dans notre subconscient ce passage enfermé et contraint...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire