mercredi 22 août 2007

Capitons

Libé s'étrangle: sur Paris Match ( le choc des photos) on a retouché une photo de Sarko pour lui enlever des petits capitons disgracieux: il faut que notre président parfait soit parfait. Notez que j'ai parlé de "capiton" comme sur M6 quand ils veulent nous vendre une crème à maigrir: ils ne disent jamais que nous sommes gros, moches et ventrus, mais ils susurrent juste que nous avons des petits capitons disgracieux. Ça doit être plus vendeur... Sur Paris Match c'est le choc de la photo retouchée et le poids de la honte....Enfin, ils s'en foutent: un capiton présidentiel en moins, et c'est des ventes en plus.... Sous Staline, là bas dans les steppes ignares, ils avaient aussi retouché les photos du petit père des peuples, mais là il valait mieux le faire, sinon c'était le goulag : le petit père des peuple devait être parfait.... J'arrête le parallèle, quoique notre président parfait a lui aussi fait virer quelqu'un de chez Paris Match.

Ceci dit, je ne m'étrangle pas comme Libé. Le capiton ne m'est pas capital: les formes capiteuses du capitaine ne me font pas capituler : je suis, d'une certaine manière, une sorte de capitan....

Aucun commentaire:

Publier un commentaire