vendredi 24 août 2007

Vendanges

L. a commencé les vendanges. C'est le premier jour. Il est rentré cassé. Le premier raisin récolté c'est le gewurztraminer pour faire du crémant d'Alsace. La récolte est soumise à quotas et le raisin non vendangé, qui est le même que le raisin récolté, doit être détruit. La livraison au vendangeoir fait l'objet d'un tas de bordereaux et de contrôles et on m'a raconté que parfois des hélicoptères passaient dans le ciel pour faire de la surveillance. Bref, les vendanges, ce n'est pas une mince affaire...

Je les ai faites pendant une semaine en 2002 avec L. L'ambiance était bonne. Repas à midi pris à la tablée, dressée en plein air près des vignes s'il fait beau, ou dans une grange s'il pleut. Blagues du matin au soir, souvent en alsacien, mais toujours traduites pour les ignares de mon genre. On ne chôme pas: horaires de rigueur, rendement, bulletin de salaire et salaire : en 4 jours j'avais gagné 150 euros... Voilà. Grand air, pleine nature, boue aux pieds, courbatures au début et habitude à la fin, souvenirs, c'est les vendanges....

Cet après midi, un tour dans Strasbourg. Il faisait beau, 27 degrés à l'ombre et j'aurais pu prendre une bière dans cette pittoresque bierstub...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire