vendredi 10 août 2007

Néant

Obsèques du cardinal Lustiger. Un homme éminent à ce qu'il semble. Je ne m'en étais jamais aperçu. Chaque fois que je l'ai entendu parler, il redisait le dogme, encore le dogme et toujours le dogme. Je ne vois pas le progrès là dedans, l'adaptation à notre monde moderne, aux familles recomposées, à l'évolution des moeurs etc...etc... Il a reçu les hommages de la République en la personne du président ( très bronzé ) qui a interrompu ses vacances et a traversé deux fois l'Atlantique. La République est bien bonne...Tf1, à ce que je sais, n'a pas retransmis la cérémonie en direct. Quelle faute de goût...

Bon, paix à l'âme de ce monsieur: il a certainement fait du bien autour de lui. A l'heure qu'il est, il a la réponse à la question qui angoisse les hommes depuis qu'ils ont une pensée structurée: que se passe-t-il après la mort? En éminent spécialiste de ce sujet il est à même maintenant de savoir ce qu'il en est. Il est peut-être au paradis, mais le plus probable c'est qu'avec la mort il est retourné au néant. Nous avons tous connus des milliards d'années de néant avant notre naissance, ce dont nous nous sommes bien accomodés, les milliards et les milliards d'années de néant qui suivront notre mort, nous seront tout aussi supportables....

Aucun commentaire:

Publier un commentaire