dimanche 24 septembre 2006

Mélanges

Une autre nièce chez mes parents. Elle était là avec son copain, beau métis de noir...La famille s'agrandit et fait des mélanges. Nous sommes tous des mélanges et c'est très bien ainsi.

Les mélanges chez nous viennent de la guerre 14-18. Mon grand-père, meusien, blessé sur la Somme, est venu ici, pour sa convalescence, chez sa marraine de guerre, mère ou épouse ( les souvenirs familiaux ne sont pas très clairs là-dessus ) du sculpteur Del Sarte. C'est comme cela qu'il a rencontré ma grand-mère basquaise basquisante pur jus.

L'autre grand-père, officier du génie, a travaillé , juste après le conflit, dans une entreprise de travaux public qui a reconstruit les ponts de la ligne Calais Bâle. En pleine campagne, il logeait chez l'habitant, d'où la rencontre de mon autre grand-mère, fille de fermier, habitant dans un petit village isolé.

Des mélanges à la mesure de ces temps là. Maintenant c'est le monde entier qui bouge. La copine de mon fils est belge et vit en France. Ma fille a eu, pendant un moment, un copain allemand. Tout ça c'est très bien. Vive l'Europe, vive le monde...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire