samedi 29 septembre 2007

Handicap

Je lis ceci dans le site http://www.reunions-de-chantier.org/ , le site boutinesque, dans la rubrique "dernières réactions" ( c'est donc pris aux meilleures sources...):

"C’est affligeant...

Mercredi 26 septembre, 18h, à Lyon, l’incroyable se produit... Je reçois un coup de fil d’Handicap International. La balance du Sakartone Orkestra vendredi 28 septembre à 11h est annulé. Christine Boutin et ses copains (qui, je vous le rappelle, occupent la Place Bellecour depuis le 17 septembre 2007*) ont "décidés" ce mardi (25 septembre) de rajouter une journée à leur squat de 10 jours pour organiser une "garden-party-cérémonie de clôture" qui aura lieu (tenez vous bien) le vendredi 28 septembre de 11h à 14h, ce qui rends impossible tout montage du site d’Handicap avant 14h, toutes balances pour plusieurs groupes, et qui engendre une réorganisation totale de cette journée primordiale pour Handicap, ainsi que pour la majorité des artistes participant aux 13èmes pyramide de chaussures du 29 septembre. (...)

Bref, il est donc peu éxagéré de qualifier l’attitude de Christine Boutin de "grave", non seulement par rapport à la cause humanitaire qu’est celle d’Handicap International et des pertubations que vont subir les 13ème pyramide de chaussures à Lyon pour les caprices d’un ministère, mais aussi par rapport aux engagements que Christine Boutin avait pris face à cette question... Je ne prétends pas, ici, parler au nom d’Handicap International, ni du Sakartone Orkestra (même si je sais qu’ils doivent certainement tous partager cet avis !), mais il nous est impossible de rester coi face à cela... Malheureusement, une action de type manifestation le 28 septembre place bellecour pendant cette cérémonie de cloture s’averere trop dangereuse pour le Sakartone comme pour Handicap et peut provoquer (dans le pire des scénarios) l’annulation des pyramides. Mon dieu, c’est affreux, cette hierarchie, et cette liberté d’expression qui s’anéantit doucement, par anesthésie générale en plus... L’important, avant tout, est de faire diffuser cette info, pour que les gens sachent. Rappelons aussi que cette petite affaire a coûté (je devrais dire : "VOUS a coûté" !!) 250 000 euros et des bananes, rien que pour la comm, donc si on additionne avec le reste , on doit froler les 400 000 euros... C’est affligeant... Parlez en !"

J'ai lu aussi LibéLyon concernant cette cérémonie de clôture : "...Au milieu du discours, des immenses panneaux résumant les slogans et les avancées ont été installés derrière Christine Boutin, par des hommes habillés de salopettes et de casquettes d’un orange fluorescent qui les faisait ressembler à des cantonniers de la DDE. Puis le directeur de cabinet de Christine Boutin est sorti en urgence, téléphone à l’oreille, avant de revenir avec une feuille qu’il a tendue à la ministre. «C’est une lettre de Nicolas Sarkozy, s’est-elle exclamé. Excusez-moi, je la découvre avec vous.» Le show jusqu’au bout ! Le Président y promettait de faire du logement social «une politique sociale populaire et solidaire». La ministre a achevé son discours émue, répétant avant de verser quelques larmes : «Et si chacun avait un toit. Et si chacun avait un toit»..."

J'ai lu aussi les commentaires, gratinés, qui suivent, dont un appel à l'entarteur :"C'est juste que quand j'entends parler de Boutin , j'ai les nerfs qui montent grave et comme j'ai plus rien à fumer alors je tape sur mon clavier et je dis please, s'il vous plait, por favor Mr l'entarteur faites plaisir à des milliers de français et collez lui en une en pleine gueule, steuplais ..."

Du coup, je me demande si la Boutin c'est pas notre handicap national....

Aucun commentaire:

Publier un commentaire