samedi 23 janvier 2010

Bout'fiel...

Quelques friandes de sensationnel, voyant le mal partout, prennent le relai d'un hoax sorti vers 2006 et qu'on voit réapparaître de temps à autre comme le monstre du Lockness. Ça leur donne l'occasion de s'étrangler ( "Une loi a été votée en douce avec la participation et l'accord de tous les partis, UMP,PS,MODEM,PCF et VERTS et tous les non-inscrits.......100% de oui......" ) en criant à l'injustice ( "mais ce n'est pas tout, un député non réélu touche une indemnité chômage, celle-ci a été portée de 6 mois à 60 mois pendant lesquels il percevra une indemnité mensuelle nette de 5178 euros..." ) tout en assurant le lecteur de la fiabilité des sources ( "je vous signale que ces chiffres sont ceux de l'Assemblée Nationale....." ).

Mais la réalité est plus prosaïque et parfaitement accessible sur le site de l'Assemblée Nationale qui décrit les dispositions, prises en 2003 et précisées en 2007, de l'allocation de retour à l'emploi des anciens députés devenus chômeurs .
Avant d'écrire des âneries une petite recherche sur Google et un minimum de bon sens leur aurait évité le ridicule.

2 commentaires:

  1. Bof, hoax ou pas ... perso, je me doute bien qu'ils ne sont pas à plaindre!

    RépondreSupprimer
  2. C'est clair, ils se servent en premier...

    RépondreSupprimer