jeudi 21 octobre 2010

TF1 / M6

Je regardais , ce matin, les deux derniers épisodes des Desperate Housewives sur M6 Replay grâce à mon provider Free, et je fus étrangement ému par les thèmes abordés: une stripteaseuse donne des vraies leçons d'humanité, et un couple gay nous dévoile son profond désir d'enfant... J'ai été étonnamment surpris que les scénaristes de cette série, jamais à cours de rebondissements et de chutes tordues, abordent ces deux thèmes avec une ouverture d'esprit capable de faire bouger les marges de l'opinion publique et nous montrent des bourgeoises qui évoluent et s'ouvrent à l'autre.
Je vais finir par porter un jugement aussi positif sur cette série que celui que je portais à Sex and the City dont j'avais recommandé, dans un post, qu'on passât les épisodes dans St Pierre à Rome, à la place de la messe, pour expliquer à la Sainte Église ce qu'était la vraie vie.

Quel contraste avec TF1, toujours entre deux combats, deux guerres, deux assassinats, deux paquets de fric, deux jeux débiles: un "Dîner presque parfait" montre de vrais gens, Damidot refait des vrais appartements, un "Trésor dans votre maison"apporte une vraie aide financière. C'est deux télés commerciales, mais qui nous proposent deux modèles de société. Pour l'instant c'est la télé fric qui triomphe, mais pour combien de temps encore?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire