vendredi 18 mars 2011

La politique, tique, tique...

Claude Guéant pourrait être adhérent d'honneur du Front National. Félicitations. La lutte finale des petites phrases avec la Marine a commencé. Nous allons en avoir une ou deux par jour, ce qui va lasser et ne déplacera pas un seul électeur vers l'UMP. Au contraire...

Sarkozy, lui, poursuit sa politique étrangère des tréteaux, genre Illustre Théâtre. L'a-t-on bien vu serrer la main d'un tel ou d'un tel? Oui, le monde entier l'a vu. Va-t-il s'envoler vers le Japon? Oui, le monde entier le saura. Va-t-il une nouvelle fois rencontrer le pape? Oui le monde entier entrera en pâmoison. Va-t-il s'attaquer tout seul à Kadhafi? Oui, le monde entier applaudira.... Ça va va être un spectacle dantesque, plus fort qu'un réacteur nucléaire qui risque d'exploser. Les caméras sont-elles prêtes?
Qu'est-ce qu'il pourrait nous faire encore pour qu'on le remarque? Sauter en parachute bleu blanc rouge sur la centrale de Fukushima tout en faisant voter une loi interdisant aux réacteurs de surchauffer? Humm trop risqué. Remanier une nouvelle fois son gouvernement? Humm trop banal. Aller caresser le cul d'une vache dans une ferme bien de chez nous? Humm, trop bon. Jusqu'alors il n'avait jamais assez mesuré l'importance du cul des vaches et voilà qu'il vient de découvrir toutes les vertus électorales des croupes bovines.
Ainsi soit-il. Politique extérieure: il monte sur les tréteaux. Politique intérieure: il parcourt les étables... Et qui ose dire qu'on est mal gouverné?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire