mercredi 4 novembre 2020

6e jour Des cons..

Dans l'attente des résultats d'outre Atlantique en me disant que ça prendrait peut-être quelques jours.

Les instituts de sondage se sont  plantés, car beaucoup d' interrogés n'avouent pas qu'ils votent Républicain. On a le même phénomène en France et les réponses concernant le Rassemblement National doivent être réévaluées un peu au pif pour estimer au plus près, si possible, le résultat prévu dans les urnes. 

Les commentateurs dissèquent  maintenant  le succès que remporte le populisme et faisant la comparaison avec la France, s'inquiètent de voir la Le Pen réussir le tour de force de se faire élire dans deux ans...

C'est ce que je décrivais hier sur les objectifs d'une religion et ses moyens d'y parvenir, ou c'est que je notais dans un post ancien intitulé "des cons" qui, ça vous donnera peut-être envie de le relire, commence ainsi :

"C'est alors que j'étais en train d'exposer ma théorie sur les cons à mon frère aîné cet été, exposé qui est peut-être venu un peu à brûle pourpoint dans une conversation dont je ne me souviens plus du thème général, c'est alors, dis-je, que ma belle-sœur est partie d'un fou rire irrésistible, peut-être déclenché par l'air étonné, peut-être même atterré, qu'avait mon frère en m'écoutant parler, ou peut être aussi par des souvenirs qui lui sont remontés en mémoire, mais le fait est qu'elle n'a pas arrêté de s’esclaffer pendant plusieurs minutes sans d'ailleurs nous fournir la moindre explication sur ce qui l'avait mis dans un état pareil... Elle a simplement fait remarquer à la fin que ça lui avait fait du bien et que ça ne lui était pas arrivé souvent de rire autant. ..."

Bref, on en est là, et le système démocratique est justement celui qui permet le plus aux plus pitoyables citoyens d'avoir le plus d'influence. Notre chance, en France, c'est qu'ils sont divisé en deux, mais imaginons un instant le regroupement  Le Pen Mélenchon !

Attendons donc les résultats d'Amérique et, en cas, préparons-nous au pire, en espérant que la population reste  zen et garde son calme là-bas..

J'ai vu Olivier Véran, dans cet extrait qui tourne en boucle, dire tout le mal qu'il pense des Républicains qui se réjouissaient en s'applaudissant parce qu'ils avaient réussi par une manœuvre grotesque ( bloquer les députés de la majorité au restaurant pour qu'ils ne puisse pas venir en séance ), à voter la sortie du confinement pour le 2 décembre et la fin de l'état d'urgence au 14 décembre, tout cela en dépit de ce que sera la réalité sanitaire à ces moments là.
On est là avec ce groupe des Républicains à  un niveau de cour de récréation, complètement déconnectés des efforts que consent le pays pour vaincre cette pandémie, et sans aucune considération pour les soignants, les malades et les morts.

C'est absolument pitoyable et bien entendu je soutiens l'action et la colère d'Olivier Véran, et je dédie mon post sur les cons à cette bande d'irresponsables.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire