jeudi 15 septembre 2005

Bordeaux

Aller retour à Bordeaux pour aller chercher F. Pas le temps de sortir du quartier de la gare, tenus par les horaires du train.



Au retour une réunion. J'ai retrouvé avec plaisir des gens que j'aime avec lesquels je fais quelques petites choses utiles : un peu d'écoute conviviale et un peu de prévention contre le sida. Cette grande cause tombe petit à petit de Charybde en Scylla et, faute de volonté politique forte, nos ados sont laissés à eux mêmes. Les bénévoles font ce qu'ils peuvent, bloqués çà et là par des rigidités d'un autre âge : parler du sida c'est obligatoirement parler de sexe et il y a des responsables qui ne veulent pas, qui n'osent pas et qui simplement sont contre. On a, au cours de la réunion, évoqué la possiblilité d'aller dans les écoles où presque plus rien n'est fait, mais de l'avis général c'est mission impossible...Le manque de courage malheureusement se paie toujours un jour ou l'autre.


J'ai passé un long moment avec D sur Msn. Son père va mal. J'aimerais qu'il le revoie rapidement. C'est plus important qu'il ne l'imagine. C'est à travers son père qu'il s'est construit de toute façon. Comme chacun d'entre nous...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire