mercredi 21 septembre 2005

Mon D.

J'étais avec G hier soir. G que je vois pour la seconde fois. Pas de problème avec G. Mais j'ai mon D.


J'aime trop D pour lui mentir. Je veux même qu'il sache tout de moi, jusqu'aux derniers recoins de mes plus intimes pensées. C'est comme ça. Je lui fait confiance sur sa capacité à partager, à entendre, à écouter, à encaisser . Je suis total offert avec lui, total dans la confiance. En plus cette sorte d'abandon m'érotise un max. En retour je ne veux pas qu'il me mente: si je pose une question il me répond la vérité. J'en prends parfois. Pas toujours évident. On ne se voit pas très souvent. Il faut gérer la distance. Je crois que ce plan marche très bien depuis le premier jour qu'on se connait. J'ai pas envie de vivre d'autre plan de toute façon avec D...Et D non plus...


Hier soir D me téléphone du Grand Nord. Je lui dit que je suis avec G. Il me demande s'il va passer la nuit chez moi, je lui répond que oui. Il me demande quelques détails sur G. Je réponds. Il se tait et me laisse seul avec son silence. J'essaie de combler...Je sens que ça coince. Je lui dit qu'il dort aussi avec quelqu'un. Il me rétorque que c'est deux lits séparés qu'on ne peut pas rapprocher... Je ne veux pas faire de mal à D. Je suis son mec, je l'aime trop...Flottement...



Aujourd'hui soleil et vent du nord. Ca glaglate un peu. C'est l'automne...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire