jeudi 17 août 2006

Cherchons

Nouvelle note. Quelque fois le vide est tel que j'ai l'impression que je ne saurais pas trouver les quelques mots nécessaires pour écrire mon blog du jour et que la chute est imminente .

Pourtant j'ai fait la connaissance de ma petite nièce hier, arrivée avec ses parents et grands parents, beau bébé tout chevelu qui passe son temps à dormir. J'ai passé deux ou trois heures en famille. Ma mère savoure tous les instants qu'elle vit en compagnie des siens et s'empêche d'en perdre la moindre miette. Son temps s'accélère d'heures en heures. Elle m'a dit, il y a quelques années, que sa mère lui avait dit que tout allait de plus en plus vite au fur et à mesure qu'on vieillit. "Comme elle avait raison ! " avait-elle conclu à cette époque...Elle confond maintenant tous les prénoms et commence à mélanger les mots. Elle trottine à petits pas pour se déplacer, tel un château branlant, mais elle fait toujours la cuisine. Pour l'instant tout va encore bien donc...

Pourtant j'ai fait mon tour aux Emmas ce midi, comme pour me donner l'impression que je reprends pied ici, mais bon, ça n'est pas grand chose. Je n'ai d'ailleurs rien trouvé d'intéressant.

Pourtant le soleil brille à nouveau et la mer roule ses sempiternelles vagues... Mais le vide est là ce soir. Qu'est ce qui pourrait remplir ce grand trou? Cherchons....

Aucun commentaire:

Publier un commentaire