dimanche 6 août 2006

Fête

Un petit tour, hier soir, aux fêtes de Bayonne, l'un des plus grand rassemblement festif en France. L'occasion de sortir ma tenue blanche avec les deux accessoires réglementaires, le foulard et la ceinture rouges. Habillés de la sorte, les positions sociales sont abolies: tous les festayres se ressemblent. Tous pour la joie...Un million de personnes attendues en cinq jours. Des orchestres, des bandas, des chorales, des musiciens partout. Et des hordes de jeunes. De la bière et du rosé à gogo.

Boostés par l'alcool et leur testostérone les jeunes sont inventifs: il y a deux ans ils grimpaient tout en haut d'une fontaine et arrivés au sommet ils montraient leur cul. Tout le monde applaudissait autour..

L'année dernière ils montraient leur bite: l'escalade, en quelque sorte.

Cette année, la fontaine ayant été sécurisée, le truc à la mode c'est de grimper en haut des mâts porte drapeaux à huit ou neuf mêtres du sol . Le mât, qui n'est pas prévu pour un tel usage, tremble, risque de se plier en deux ou de se désocler. Le jeune, lui, bien imbibé, risque de lâcher prise, ou de se brûler les mains en redescendant à toute vitesse. Bref des jeux dangereux.. Qu'inventeront-ils l'année prochaine?

Je me suis arrêté pour écouter un groupe de percussions. Excellent. Une foule le suivait, entraînée par les rythmes et la frénésie de la danse.

Je me suis retiré vers un endroit plus calme: un lieu de drague. Quelques mecs à l'heure où j'y étais. Un jeune bien dans sa tête avec lequel j'ai discuté un moment sans faire affaire.... La pleine activité vers trois heures du matin mais je suis rentré plus tôt...

Retour en bus. Un service impeccable. Un pot au bar. Une joyeuse ambiance. Le majordome de la famille P. ( qui arrive avant ses patrons pour mettre tout en ordre dans leur grosse villa, ils en ont quelques unes dans le monde...) était là. Comme d'hab il nous a fait un strip tease. Il ne peux pas s'empêcher de s'exhiber, ce qui a créé une certaine animation: c'était la fête hier...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire