samedi 5 mai 2007

Courage !

Tour en L'Île. J'ai cet avantage de pouvoir aller très facilement voir l'océan. Il était couleur vert de lait, peu actif. Un petit vent que je n'ai senti qu'au bord m'a rappelé que la mer est un monde vivant... Dans les rues quelques touristes. En passant devant les bars, des échos d'un match de rugby et en passant devant les restaurants, des odeurs de friture.

Ces odeurs de fritures m'ont rappelé les Canaries. Je croyais qu'on ne pouvait les sentir que là, dans ces îles touristico-pseudo-tropicales, mais non, elles sont universelles et ont envahi la terre entière.

Il n'empêche qu'elles ont réveillé en moi le désir de repartir en février profiter de quinze jours de soleil, d'exotisme et d'érotisme dans les dunes de Maspalomas...Qui m'accompagne?..

Comme je terminais cette note, j'ai discuté avec JP dont le cancer récidive. Une vieille histoire qui remonte à son enfance et qui l'a empéché de grandir. Il démarre une chimiothérapie de trois mois.. Ses mots: "QUOI QU'IL ARRIVE LA VIE VAUT LA PEINE D'ETRE VECUE. IL FAUT SE BATTRE ET NE JAMAIS BAISSER LES BRAS." Courage, mec, nous t'accompagnons dans ton combat...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire