lundi 18 mai 2020

Comme un lundi...


Mes petits enfants sont retournés au collège ce matin. Peu de parents ont osé faire cette démarche et ils se retrouveront à six dans une classe et douze dans l'autre.
Distanciation dans le bus de ramassage qui est maintenu, distanciation  à l'école, la vie d'après reste compliquée.
Le cadet a été ingérable durant la période de confinement sans qu'il n'exprime  son mal être, de sorte que ce retour en classe améliorera peut-être les choses. Un de ses bons copains étant revenu lui aussi, ses parents espèrent qu'il ira mieux...

Je vais rentrer au Sanctuaire bientôt. J'ai une attestation médicale qui m'autorisera cette dérogation. Mais je ne passerai pas voir les petits. Les rencontres grand-parents petits enfants vont être un peu compliquées ces prochains temps et je ne tiens pas trop à risquer de tomber malade, d'autant qu'ils sont retournés à l'école...

La  journée s'annonce belle.

Je commente très très peu les blogs que je lis. Mais je suis, amusé, le sort réservé à mes courtes interventions, comme chez Anastase qui, à  ses billets de la plus belle haine macronique, ajoute qu'il faudra porter plainte.  Je demande  "Alors, toutes vos plaintes, vous les déposez quand ?".  Les commentaires étant filtrés chez lui, il a laissé passer celui-là, ce dont je le remercie au nom de la défense de la liberté d'expression, toujours plus difficile à accepter pour soi-même que lorsqu'il s'agit de se vautrer dans des grands principes qu'on veut faire appliquer aux autres.

J'évite de regarder  les télés toxiques. Deux incursions de quelques secondes me montrent qu'ils déploient le tapis rouge de leur antenne devant Coquerel  et  devant Besancenot, ces grands démocrates de l'ultra islamo gauche  qui ont dû tout trouver mauvais chez Macron, les salaires trop bas, les impôts trop injustes, les riches trop nombreux et cette crise hyper mal gérée par le pouvoir en place... Oui, liberté d'expression, pluralisme, tout à fait d'accord, mais il faudrait donner autant de  temps d'antenne à ceux qui défendent le pouvoir en place, le monde du possible, et le sens des réalités. Ce qui n'est pas le cas...
La polémique du jour, lancée par un de ces  "grands" anxiogènes médias s'affiche en bandeau " Macron prêt pour les autres crises ?"
BFMTV et les autres, c'est vraiment des pauvres télés de merde, on n'est pas encore sorti du coronavirus qu'ils annoncent déjà d'autres fins du monde...

Je reçois par SMS une pub de Wolkswagen qui m'offre 3 mois de loyers et 3 mois de carburant. Très fort ! Comment ont-ils fait pour avoir mon numéro de téléphone ?  Après les spams par mails, voilà une nouvelle manière d'emmerder le monde...

Trouvé ceci qui traînait sur le net et qui résume assez bien la situation
La photo du jour

Aucun commentaire:

Publier un commentaire